Le matériel et les règles de base

"Le chaton qui va arriver dans votre foyer va dépendre de vous tout au long de son existence. Vous et votre famille êtes seuls en mesure de lui offrir des conditions de vie adaptées à sa nature féline, de le nourrir, veiller à sa bonne santé, de l'aimer. Les joies qu'il vous procurera en retour seront innombrables: câlins, ronrons, jeux, amusantes mimiques seront vos récompenses; par sa seule présence, votre chat embellira votre maison et votre vie." Catherine KRETZ-COUSSEMANT (Docteur Vétérinaire)

 

"Le chat bénéficie d'une réputation d'animal propre et autonome, à juste titre: le développement du chat est très rapide, c'est dans la sixième semaine que va se jouer en grande partie l'équilibre futur du chaton. Mais il ne faut pas oublier qu'un chat n'est pas un individu obligatoirement social. On distingue le chat social (qui se sent à l'aise) d'un chat familier (qui se sentira à son aise seulement avec les personnes proches)." Claude BEATA (Docteur Vétérinaire)

 

Le matériel:

- 2 gamelles (1 pour l'eau fraîche qui sera renouvelée plusieurs fois par jour, l'autre pour la nourriture qui sera dans un premier temps la même que celle utilisée dans la famille de naissance). Il ne faut en aucun cas changer de nourriture de but en blanc, tout d'abord mélangez 1/4 de la nouvelle nourriture dans 3/4 de l'ancienne puis si au bout de 3 jours le chaton ne présente pas de troubles digestifs (types diarrhées/vomissements) mélangez 1/2 de chaque et de nouveau au bout de 3 jours sans signe d'intolérance, mélangez 1/4 de l'ancienne nourriture avec 3/4 de la nouvelle. Après quelques jours, vous lui donnerez la nouvelle nourriture. Le lait est à proscrire car contrairement aux idées reçues, il est très mal digéré.

Il est aussi tout à fait possible d'utiliser une fontaine à eau, les chats raffolent de voir l'eau ruisseler, ça les incitent à boire. Les gamelles sont à nettoyer au produit vaisselle quotidiennement et à détartrer (pour celle de l'eau).

- 1 bac à litière ou 1 maison de toilette (il se peut que le chaton ait peur de la porte, il est donc possible de la retirer le temps qu'il s'adapte) + 1 sac de litière (utilisez dans un premier temps le même que celui utilisé dans la famille de naissance) + 1 pelle à litière pour ôter quotidiennement les excréments. Le bac doit être prioritairement placé dans un endroit calme et facilement accessible. A noter que le coin repas et le coin toilette doivent être espacés d'au moins 1 mètre.

- 1 cage de transport pour les déplacements chez le vétérinaire, en vacances, etc...(prévoyez une boîte confortable et suffisamment grande pour que votre chaton ait assez d'espace quand il grandira). Pour limiter le stress généré par les transports et le changement du lieu de vie, vous pouvez utiliser des hormones apaisantes (produites naturellement par le chat lui-même) du type FELIWAY*.

- 1 brosse, qui servira à débarrasser votre compagnon des poils morts (brossez-le de temps en temps car le British Shorthair a des poils courts ne nécessitant pas un brossage journalier).

- Des jouets (boule d'aluminium, balle de ping-pong, plumeau, boules à grelots,...) qui sont indispensables à sa vie, son équilibre, son développement (le chat a besoin de sauter, de courir, de grimper, de chasser). Vous renforcerez votre lien en lui accordant des moments de jeux entre vous. Pour lui permettre d'observer votre petit monde d'un point de vue imprenable, vous pouvez investir dans un arbre à chats qui sera doté ou non d'un griffoir (élément indispensable pour éviter qu'il ne fasse ses griffes sur les murs ou les meubles), auquel cas il sera intéressant de lui en fournir un.

Vous avez peut-être envie d'acheter un panier douillet ou bien d'autres choses encore mais sachez toutefois qu'un chat fait lui même ses choix et qu'il dormira où il se sentira le mieux.

Avant l'arrivée de votre compagnon pensez à sécuriser les éléments potentiellements dangereux de votre logement (fils électriques, balcons et fenêtres, l'arrière des appareils éléctroménagers, l'accès au garage où se situent des outils et des produits toxiques,...) car le chaton se faufilera dans tous les coins, d'abord pour se cacher puis pour explorer l'environnement.

Enfin, assurez-vous de ne pas posséder de plantes toxiques pour votre future petite boule de poils, ou bien assurez-vous qu'il ne peut y avoir accès.

24 votes. Moyenne 4.17 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site